RDC : « Nous savons que le M23 est soutenu par le Rwanda, mais la France a détourné le regard »

Source: Le Monde

CIC fellows Jason Stearns and Fred Bauma pen this editorial for Le Monde detailing the hypocrisies of foreign donors [i.e. France] for “looking the other way” as the humanitarian crisis in the Democratic Republic of Congo, escalated by the M23 [known to be backed by Rwandan-government], has continued.

Pendant deux jours, les 29 et 30 novembre, des combattants appartenant à la rébellion du Mouvement du 23-Mars (M23) ont rassemblé et tué des villageois autour de Kishishe, un village de l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Selon une enquête préliminaire des Nations unies, 131 civils, dont des enfants et des femmes, ont été massacrés. Des expressions d’indignation prévisibles ont suivi, y compris de la part du gouvernement français. Mais le Quai d’Orsay devrait reconnaître son propre rôle dans cette situation. Depuis des mois, nous savons que le M23 est soutenu par le gouvernement rwandais, mais les donateurs étrangers – dont la France – ont détourné le regard, se souciant davantage de leurs intérêts bilatéraux que de la stabilité au Congo.

Read the full editorial (French).

Stay Connected

Join our mailing list to receive regular updates on our latest events, analysis, and resources.