Press Statement Regarding the Expulsion of Jason Stearns from the DR Congo

The Center on International Cooperation is deeply concerned by the expulsion of Jason Stearns from the Democratic Republic of Congo on April 7, 2016.

The official reason for the expulsion by the Congolese authorities was the “undesirability” of Mr. Stearns, the director of CIC’s Congo Research Group (CRG). They also referred to the recent report by CRG on the massacres around Beni.

On March 21, 2016 CRG published a report entitled “Who are the killers of Beni?” about the massacres around the town of Beni in the northeast of the Democratic Republic of Congo (DRC). Our conclusions are based on over 110 interviews with survivors, local authorities, and participants in the attacks.

The report’s main recommendation calls for a comprehensive investigation into the killings.

Shortly thereafter, the government denounced the report and misrepresented its findings in doing so.

Contrary to the government’s claims, the report does not conclude that the Armed Forces of the Democratic Republic of Congo (FARDC) as an institution are responsible for the massacres around Beni—rather, it found that some of its soldiers were involved, as well as members of the Alliance of Democratic Forces (ADF) and former members of the Rassemblement congolais pour la démocratie-Kisangani/Mouvement de libération (RCD-K/ML)—both of which oppose the government. The report does not exempt the ADF, which, the report concludes, likely bears the greatest responsibility for these massacres.

Congolese authorities have made statements regarding immigration irregularities committed by Mr. Stearns. These are minor procedural matters, which we are taking steps to address: CRG will soon submit a request for another visa for Mr. Stearns.

We look forward to continuing to work with the Congolese authorities and with other members of Congolese society on issues of national importance.

EDITOR’S NOTE:

The Congo Research Group (CRG), part of the Center on International Cooperation at New York University, is an independent research organization dedicated to understanding political and security dynamics in Congo. Stearns, who has worked in and on Congo for 15 years, founded the organization in 2015.

Download the full Press Statement here


Le Centre pour la Coopération Internationale (CIC) est profondément préoccupé par l’expulsion de Jason Stearns de la République démocratique du Congo le 7 avril 2016.

La raison officielle de cette expulsion par les autorités congolaises a été « l’indésirabilité» de M. Stearns, le directeur du Groupe d’étude sur le Congo (GEC). Ils ont également fait mention du rapport récent publié par le GEC sur les massacres autour de Beni.

Le GEC a publié le 21 mars 2016 un rapport intitulé «Qui sont les tueurs de Beni ? » sur les massacres autour de la ville de Beni, au nord-est de la RDC. Les conclusions du GEC sont les résultats de plus de 110 entretiens avec des rescapés, des participants aux attaques et des autorités locales.

La recommandation principale du rapport était de lancer une enquête militaire globale sur les massacres.

En réaction, le Porte-parole du Gouvernement et Ministre de la Communication et des Médias a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a dénoncé ledit rapport et a biaisé ses conclusions.

Contrairement aux allégations du gouvernement, le rapport ne conclut pas que les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC), en tant qu’institution, sont responsables des massacres autour de Beni. Par contre, le rapport met en cause certains de leurs éléments, ainsi que d’anciens membres du Rassemblement Congolais pour la Démocratie–Kisangani/Mouvement de libération (RCD–K/ML) et des membres de l’Alliance of Democratic Forces (ADF). De ce fait, le rapport ne dédouane pas  les ADF qui portent probablement la plus grande responsabilité dans ces massacres.

Les autorités congolaises ont fait des déclarations concernant des irrégularités d’immigration commises par M. Stearns. Ce sont des questions mineures de procédure, que nous sommes en train d’essayer de régler. Le GEC soumettra bientôt une autre demande de visa pour M. Stearns

Nous attendons avec impatience la possibilité de continuer notre travail avec les autorités congolaises comme avec d’autres responsables sur des questions d’importance nationale.

Le Groupe d’étude sur le Congo, basé au sein du Centre pour la Coopération Internationale de l’Université de New York, est une organisation indépendante dédiée à la compréhension des développements politiques et sécuritaires en RDC. M. Stearns, qui a travaillé sur la RDC pendant 15 ans, a fondé l’organisation en 2015.

Vertical Tabs

Apr 11, 2016
Jason Stearns
Peace and Security
Sub-Saharan Africa